Un bon SEO est un consultant en visibilité

Maximiser votre visibilité

Un consultant en marketing freelance contrairement à une agence de Webmarketing dirige son entreprise et diffuse ses conseils en communication seul. Cela est à double tranchant. Le conseiller a sa faculté d’analyse, ses compétences métiers et ses talents d’orateur. La perfection syntaxique doit s’allier à la joute verbale.

La personnalité est l’enveloppe, le catalyseur de ses « skills ». Les contenus : les images, les poadcasts (contenus audio), les vidéos peuvent aller très loin et être explosives. L’inconvénient majeur est qu’il n’y a pas de garde-fou et que dans ce milieu si concurrentiel, les critiques ne sont pas toujours contextuelles

Le consultant en communication est un expert en marketing et en SEO (Search Engine optimization). Le référenceur placera votre site dans les premières positions des moteurs de recherche sur des requêtes pertinentes. C’est-à-dire à partir des keywords les plus judicieux dans votre stratégie de Branding. Le consultant en visibilité va augmenter votre popularité. Il affinera une content strategy efficace afin que votre marque puisse être vue et pas qu’uniquement sur Google.

Le mangeur de cigogne - concours SEO

Le Mangeur de Cigogne

Un modèle de stratégie de communication efficace

La stratégie de branding du consultant Marketing SEO Laurent Bourrelly défraye la chronique par sa content Strategy. Il fait autorité dans le milieu du référencement international, mais pas uniquement. Son métier c’est le Search !

Le SEO rockstar est un expert en référencement naturel, un stratège communicant en français et en anglais. Il maîtrise la linguistique du marketing et du référencement. Coiffé de son  black hat, il s’est forgé une e-reputation controversée. Tantôt décrié, tantôt admiré. Peu importe : l’important c’est qu’on parle de lui !

SEO black-hat

The Topical Mesh

Ce concept est de la même famille que le cluster thématique et s’apparente à la méthode du siloing. (Organisation en silos). Le principe est basé sur l’optimisation du contenu textuel et le regroupement de lexies appelés metamots. L’atelier du consultant en visibilité SEO Laurent Bourrelly enseigne le branding et le content marketing qui permet de donner à Google ce qu’il veut.

Content Strategy

Définition simplifiée

La stratégie de contenu permet de valoriser le positionnement de l’entreprise et du Freelance sur leurs thématiques. Le déploiement du content Marketing va donner du sens et de la cohésion à tous leurs contenus et interventions. Cela dans les canaux de communication les plus adaptés aux profils de leurs cibles. En définissant clairement les objectifs de son client, le consultant en visibilité sera en capacité de calculer le ROI (Retour sur investissement). Il pourra adapter et améliorer sa stratégie au travers de persona détaillés.

Obligation de moyens

Les contenus textuels, images, podcasts et vidéo doivent être diffusés sous différentes formes (d’articles, d’interviews, etc). Cela sur plusieurs supports digitaux (site Web, blog, Réseaux sociaux, YouTube) et différents appareils numériques (mobile, desktop, tablettes). S’ils transmettent de la valeur ils seront relayés. Les ventes (si cela est un de vos objectifs) ne se feront pas obligatoirement par ses médias. Le bouche à oreille est votre meilleur ambassadeur. Il bourdonne de fleurs en fleurs !

abeille qui bourdonne

Les insectes pollinisateurs en mal de considération

La tactique de Content Strategy est reliée au Branding. Le succès d’une campagne peut se mesurer à l’évolution de la célébrité. Comparons les stades de l’ambition d’un site à la métamorphose des lépidoptères :

  • De l’œuf à la larve, l’éclosion est comparable à la popularité: Grace à vos contenus, vous obtenez des Backlink non sollicités (stratégie de linkbaiting)
  • De la chenille à la nymphe c’est la notoriété: vous êtes connu, vous avez-des relations. Vous êtes recommandable.
  • De la chrysalide au papillon, c’est l’autorité: votre opinion fait foi. Votre avis est écouté et respecté par vos pairs.

Dans les filets du succès

J’aurais sans doute dû faire l’analogie avec la pyramide des besoins de Maslow. La nymphose est une mutation irréversible alors que la réputation sur le Web n’est pas un cycle figé dans le temps. Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus en haut de la pyramide. Pour gravir le stade de l’évolution, il faut avoir de l’ambition. Il est surtout nécessaire d’avoir des compétences pour butiner la réussite.

Rester humble est également une qualité indispensable car les foules sont volages. Tous vos efforts pourraient être réduits en cendre avec une erreur de communication mal corrigée. N’est pas monarque qui veut !

ROI Le papillon monarque

Nos stratégies de référencement naturel sont des chimères éphémères

Le chant Lexical de Laurent Bourrelly

Dans sa stratégie de contenu, le consultant marketing a réalisé un périscope (vidéo twitter diffusée en direct). Il s’agit de son média de communication public préféré pour s’adresser à son audience de référenceurs. Il a volontairement nommé son intervention « Pourquoi vous n’avez rien compris au SEO ?».

Je pense qu’il y a deux raisons à cela :

  • Cela va créer le buzz !
  • Il a une vision pertinente de l’évolution du référencement Google et du marketing digital.

Faire du référencement technique

Certaines agences SEO et référenceurs freelances bien installés dans leurs routines ont dû s’interpeller : « Mais pour qui se prend-il pour vouloir nous apprendre à travailler ? » A mon niveau, je pense qu’il a une vision marketing sur le long terme.

Une vision simpliste du référencement serait de focaliser sur la technique : fichiers sitemap, robots.txt, balises, fils d’ariane, audit de référencement, …. Certes cela est nécessaire mais ça reste la base pour tout référenceur SEO.

Les agences de Webmarketing étendent leur expertise : analyse de mots clefs, taux de rebond, mesure d’audience, analyse de site, … Attention, les outils SEO ne font pas le référenceur !

Vouloir être visible à avaler des couleuvres

Le SEO Laurent Bourrelly prend de la hauteur et observe l’évolution des différentes perspectives avec bon sens. La course pour obtenir des Backlink est une ineptie. Il ne faut pas prendre les algorithmes de Google comme Penguin pour des oisillons.

contenu pour les robots des moteurs de recherche

Certes, Le content Spinning bénéficie des avancées techniques et peut utiliser de l’IA. Cependant, Panda n’est pas un Bisounours !  Google attend patiemment et observe…

Pourquoi et pendant combien de temps va-t-il jouer à distribuer des pénalités ? Google veut des pages pertinentes. Il faut donner aux robots des moteurs de recherche ce qu’ils veulent : crawler et indexer des pages structurées avec un maillage interne et du contenu textuel riche (Oui le rédacteur est un maillon essentiel de la chaîne).  Le multimédia est également un point névralgique.

Le netlinking est important car il considère le maillage interne et la popularité du site : « qui est en rapport avec quoi et pourquoi » LB. Dans le passé, Google ne comprenait pas le javascript. Le progrès technologique fait-il tomber les barrières du possible ?

Googles Webmaster : Eloïs ou Morlocks ?

Combien de temps avant que Googlebot déploie la compréhension des images et des vidéos ? Le Knowledge Graph a été lancé en 2012. Les logiciels sont capables d’identifier une personne sur une image vidéo au milieu d’une foule. Les programmes informatiques décodent la voix humaine et comprennent notre intention de recherche vocale !

La firme de Montain View dicte les règles pratiques du référencement. Elle est en position de monopole. Elle achète les entreprises du web et espionne nos vies privées. Elle est omnisciente et omnipotente. La Google Search Console et Google Analytics ne sont que les interfaces de la partie immergée de l’iceberg. Elle nous autorise à ranker et elle tolère des manquements grossiers à ses webmaster guidelines uniquement par ce qu’elle le désire.

Machine à voyager dans le temps mais pas d'HG Wells

Un peu de décence

Il est commode de faire les choses en dépit du bon sens car c’est le lot commun ! Pourtant il y a une voie qui consiste à travailler en respectant son éthique et à comprendre l’implication et le risque de ses actions. A méditer…

Donner à manger à Google

Après cette digression, revenons à nos moutons (ce n’est peut-être pas plus mal en fait !). Beaucoup de SEO (mea culpa), vont truffer leurs pages des mots-clés : « Améliorer votre visibilité », « acquérir du trafic qualifié » « augmenter votre taux de conversion ». Ce sont des champs lexicaux qui font sens dans notre politique de référencement. Ils ont une vraie valeur lexicale. Pourtant le SEO a évolué depuis plus de 20 ans et il arrive à une technologie de rupture.

EAT : Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness

Le volet marketing est essentiel pour un consultant en visibilité. Laurent Bourrelly aurait-il compris la portée du concept EAT avant que Google ne l’imagine ?

L’optimisation ne se rapporte plus à la couche physique ou réseau mais au niveau application (allusion au modèle OSI de l’ISO).

La portée du sens du triptyque SEO est renforcé par l’EAT :

  • Expertise en référence au contenu textuel, multimédia et à leur auteur ;
  • Autorité en comparaison à la popularité. Cette vision s’étend bien au-delà des Backlink ;
  • La confiance complète la technique et intègre les notions de fiabilité et de sécurité.
EAT Trustworthiness

Les deux derniers concepts s’appliquent tant :

  • Au niveau granulaire (microscopique) de la page,
  • Au niveau contenu macroscopique tel que perçu par Google.

Plutôt que de vouloir attirer plus de trafic avec un capharnaüm de mots clefs et de liens externes de mauvaises qualités. N’est-il pas plus judicieux d’activer les bons leviers et optimiser nos canaux de transmission de l’information ?

Le livre d’Olivier Andrieu :  Réussir son référencement Web -Stratégies et techniques SEO – 2020, résume le concept p174 et communique des ressources intéressantes sur le sujet.

Le parfum de la SERP et le Spirit SEO

Respirer l’odeur du résultat de recherche

Laurent Bourrelly sonne le glas du Google text. Comment expliquer qu’une majorité de référenceurs ne se soit pas tournés vers le son et l’image. Pour lui les SEO manquent le virage multimédia. Son analyse nous dirige, non plus vers l’IMF (Index mobile first) mais vers le mobile Only !

Il ne faut jamais généraliser, mais il semblerait que la loi de l’offre et de la demande soit une constante dans notre mode de pensée. Qu’est-ce que demande Google et que devons-nous accepter de lui donner ?

SERP : Search Engine Result Page

sentir le parfum de la SERP

L’esprit SEO

La qualité qui définit le mieux le spirit du SEO est la faculté de ne « rien lâcher ». Beaucoup de référenceurs sont des développeurs. Un penchant pervers du métier est de rechercher sans relâche jusqu’à trouver l’origine du bug dans le programme.

Pourtant je pense que parfois cela peut être un défaut si l’on reste tête dans le guidon. Il faut savoir lâcher prise pour prendre le recul nécessaire et regarder le problème sous un autre angle. « Passer par la fenêtre lorsqu’on ne peut pas passer par la porte » LB 

Le respect n’est pas un dû, il se gagne, il se mérite. Je pense que grâce à ses performances en SEO et ses qualités de communicants Laurent Bourrelly a largement mérité notre considération. Nous pouvons être en désaccord avec ce qu’il dit mais il a une légitimité, un talent d’orateur et une fine analyse stratégique. De plus, ses élèves performent dans le milieu du SEO. Sachons rester humbles.

D’après LB, Les référenceurs sont un grain de sable dans les rouages de la machine, une anomalie dans le système. Ils cherchent la faille et à hacker les algorithmes. (Cela me rappelle une trilogie de science-fiction…)

film matrix

La région du Web | © 2020

Lien vers la page Facebook de La région du Web